Guide de survie de la recherche sans accès institutionnel (partie 2/2)

On l'aura compris à ce stade (la première partie de ce billet est ici), l'argent est bien entendu le nerf de la guerre dans l'université mondialisée, en particulier celui investi dans la recherche. Lorsqu’on est membre (étudiant.e.s, professeur.e.s, employé.e.s, etc.) d'une université prestigieuse, on a accès à une série d'outils dont les frais ont été… Lire la suite Guide de survie de la recherche sans accès institutionnel (partie 2/2)

Éditeurs commerciaux et colonialité épistémique (partie 1/2)

There is a need to face the terrible reality of Africa-based researchers who are constantly faced by paywalls, ruthlessly expensive access, and publication fees. While Africanists in western universities benefit from their institutional subscriptions, the rising costs of scientific journals are unsustainable even for Canadian universities, let alone for under-funded African academic institutions. Il y… Lire la suite Éditeurs commerciaux et colonialité épistémique (partie 1/2)

« Dilili à Paris », un film fémonationaliste

Dilili à Paris, un film de Michel Ocelot (2018) On doit s'inquiéter du peu d'indignation qu'a suscité le dernier film de Michel Ocelot Dilili à Paris qu'en famille nous décidions candidement d'aller voir durant ces vacances de fin d'année 2018. À nous, parents, il aura fallu visionner moins de 5 minutes avant que nous n'échangions un… Lire la suite « Dilili à Paris », un film fémonationaliste

Par-delà (?) la « race »

Dans des contextes et à destination d'auditoires relativement hétérogènes, les deux dernières semaines m'ont offert l'occasion de prononcer quatre conférences (liens à venir) touchant à des notions ou des approches philosophiques susceptibles de nous éclairer sur ce monstre qui, bien qu'il n'ait évidemment jamais disparu, tend à se banaliser à des niveaux inquiétants : le… Lire la suite Par-delà (?) la « race »

Les baobabs ne meurent jamais

In memoriam Fabien Eboussi Boulaga (1934-2018) Je n'ai pas connu personnellement Fabien Eboussi Boulaga.  La perspective avortée d'un financement de mobilité m'a fait manquer cet été l'opportunité (dont je me doutais qu'elle serait la dernière) d'un entretien avec ce monument de la philosophie tout court - et pas seulement africaine. Au concert d'éloges qui suivent… Lire la suite Les baobabs ne meurent jamais

S’initier à la philosophie africaine contemporaine

Pour les novices qui ne sauraient pas par où commencer, il existe de nos jours plusieurs ressources accessibles en ligne permettant d'acquérir, sans trop d'efforts, quelques bases de la discipline de la philosophie africaine telle qu'elle se pratique actuellement. Sans logique particulière autre que le caractère introductoire, la durée d'un enregistrement ou la longueur d'un texte… Lire la suite S’initier à la philosophie africaine contemporaine

Toubab et philosophe africaine?

Il m'arrive souvent qu'on me regarde avec curiosité, qu'on s'étonne voire qu'on s'indigne de découvrir que je sois "blanche" alors que mes intérêts tournent autour de l'Afrique depuis que j'ai commencé mes recherches de maîtrise, aux alentours de 2006, dont a résulté un mémoire : L'incidence de l'ajustement structurel sur les inégalités socio-économiques dans un… Lire la suite Toubab et philosophe africaine?

La recension, un simple exercice?

Le saviez-vous ? Le financement des bibliothèques universitaires (et principalement, de leurs abonnements aux revues savantes payantes) figure parmi les postes budgétaires les plus conséquents des universités. Inutile de dire que la diversité épistémique n'est que rarement la priorité des administrateurs des universités, engoncés qu'ils sont dans leurs calculs comptables, au grand dam des bibliothécaires… Lire la suite La recension, un simple exercice?

Reconstruire la philosophie à partir de l’Afrique

"J'aurai au moins un livre", me suis-je souvent répétée pendant ma rédaction de thèse. J'y consacrerai un jour un billet, j'ai entamé mon doctorat dans des conditions kafkaïennes et je l'ai portée à bout de bras, durant les trois premières années au moins, avec l'énergie du désespoir (pour des raisons objectivement désespérantes). Ce n'est pas… Lire la suite Reconstruire la philosophie à partir de l’Afrique