Routes, détours et relecture postcoloniale de la philosophie africaine

coverpage PHilosophiques

 

Avec mon collègue Ernest-Marie Mbonda (U. Catholique d’Afrique Centrale), nous avons dirigé le premier dossier jamais paru au Québec (à notre connaissance) entièrement consacré à la philosophie africaine, dont le titre est « Routes, détours et relecture postcoloniale de la philosophie africaine ».  Il est publié dans le volume 46 (automne 2019) de la revue Philosophiques, une  publication de la Société de Philosophie du Québec (SPQ).

Malgré une historiographie riche de plusieurs orientations, les imaginaires, la recherche et les débats académiques semblent parfois demeurer enfermés dans l’exigence d’un devoir-être de la philosophie africaine tout à fait caractéristique du seul moment ethnophilosophique. Pourtant, les avenues les plus récentes en philosophie africaine partagent un ensemble de présupposés qui rendent inopérante cette confrontation stérile entre un type de philosophie qui désignerait la « véritable » manière de décoloniser les épistémologies africaines, et toutes les autres formes de la philosophie en Afrique. Depuis les années 1980, on doit constater pourtant que la plupart des philosophes du continent ont emprunté des avenues qui nous éloignent de ce premier moment décolonial de l’« authenticité africaine » en internalisant les critiques développées durant les plusieurs décennies qu’a duré la fameuse querelle de la philosophie africaine. Fort de ce constat, ce numéro spécial a pour double objectif d’introduire à la philosophie africaine un lectorat peu familier de ces enjeux, en même temps que de contribuer à l’avancement des connaissances dans le domaine. Hébergés sur la plate-forme Érudit, les articles du dossier sont intégralement disponibles en ligne :

Dans la même veine, à lire également l’étude critique du livre de Norman Ajari, La dignité ou la mort. Éthique et politique de la race qu’a préparée Pauline VERMEREN (« Penser une ontologie politique noire : race, racisme et violence d’État »).

Christian Nadeau, directeur de la revue, m’a également reçue en entrevue dans l’émission 18 du podcast Philodio. L’entretien avec Ernest-Marie Mbonda suivra.